L'allégorie de la république à Ivry

    La maquette de cette alégorie de la République fut envoyée en 1879 pour un concours à un monument de la République: la statue s’appuie alors de la main droite sur un glaive et tient de la main gauche le génie de la liberté sur la sphère du monde.

republique Ivry

    Pierre Granet envoie à nouveau la maquette pour concourir au monument à l’assemblée constituante devant être élevé à Versailles. Il remplaça alors le glaive par un faisceau de licteurs. En 1880, la statue (provisoire) fut érigée devant le bassin de l’avenue Portalis à Paris, puis elle figura en 1889 dans le vestibule du palais des Beaux-arts, et au Grand Palais lors de l’exposition universelle de 1900. Le conseil municipal d’Ivry décida de l’acquisition de la statue en décembre 1910 quelques mois après la mort du sculpteur. Pour cet achat, la municipalité obtint une subvention de l’Etat en 1911.

    Une sculpture de Pierre Granet est plus connue des Parisiens Il s'agit d'une des quatre renommées dorées, qui accompagne un Pégase du Pont Alexandre III. La renommée au combat qui se trouve en amont, rive gauche a été en effet sculptée par Pierre Granet

alexandre III exposition universelle