La Tour de 300 mètres

De Monsieur Gustave Eiffel.

Tour Eiffel 1889

    Le projet dénommé « Tour de 300 mètres » de l'exposition de 1889 est annoncé dès 1884. L’entreprise Eiffel connaissait déjà une grande renommée, elle a construit les ponts les plus hauts, les plus longs, aussi bien en France qu’au Portugal, sa signature figurait au fronton d’édifices en Roumanie, en Hongrie, en Espagne, au Sénégal, au Maroc, en Algérie, en Amérique du sud. On lui doit en 1878 la conception de la structure métallique de la Statue de la Liberté de Bartholdi, qui trône dans la rade de New York. C’est dans ce contexte, en 1884, que Maurice Kœchlin et Emile Nouguier, deux ingénieurs de la société Eiffel, se penchent sur un projet sans précédent, une tour de 300 mètres de haut pour la prochaine exposition. Eiffel s’intéresse au projet et dépose un brevet avec ses deux ingénieurs. Stephen Sauvestre architecte participe au projet et ajoute aux pylônes, sa silhouette courbe et les décorations qui en firent une véritable œuvre d’art. Ce sera le monument le plus haut du monde. Alors que le projet est déjà connu, le comité de l’expo universelle lance le 1er mai 1886 un concours pour « la construction d’une tour de 300 mètres de haut et de 125 mètres de côté », les côtes exactes du projet de Eiffel. Les dossiers sont à rendre 15 jours plus tard, inutile de préciser que le concours était taillé sur mesure pour Eiffel. Pour rentabilise sa construction que sa société paie , il obtint dès le début du projet la jouissance d’exploitation de sa tour pour 20 ans, y compris pour les restaurants. Il baptise sa tour de son propre nom de famille pour compléter un plan marketing parfait.

Tour Eiffel exposition universelle 1889

Le dernier étage n'est pas encore terminé, au premier plan on aperçoit la gare du Champ de Mars de 1878.


    L’emplacement en bord de Seine pose quelques problèmes d’infiltration d’eau, mais il est dicté par des raisons purement administratives. Le champ de Mars est terrain militaire, et seul le parc en bord de Seine appartient à la ville de Paris. Si on ne veut pas démonter la tour dès la fin de l’exposition pour liberer le terrain militaire, seul cet emplacement était possible.

Tour Eiffel 1889

Tour Eiffel 1889


    Les travaux durèrent 2 ans, 2 mois et cinq jours. 150 ouvriers seulement travaillaient sur le chantier, car chacune des 18 000 pièces du plus grand mécano du monde arrivait millimétrée, numérotée et parfois déjà assemblées par tronçon de 5 mètres depuis les usines de Levallois. On ne déplora qu’un seul mort durant les travaux.

Tour Eiffel 1889 garnier

Presque sous l'arche de la tour Eiffel, on aperçoit le chalet scandinave de Charles Garnier, ainsi que lses autres réalisations sur l'histoire de l'habitation.

 

    Petit calcule amusant, le poids au centimètre carré de la tour réparti sur ses quatre pied, est équivalent au poids d’un adulte assis sur une chaise, soit quatre kilo au cm 2 et elle est bien plus légère que le Grand Palais.

Tour Eiffel exposition universelle 1889

Tour Eiffel exposition universelle 1889


    La semaine de l’inauguration de l’expo, 29 922 visiteurs firent l’ascension, alors que les ascenseurs n’étaient pas encore en service. À la fin de l’expo (173 jours), 1 968 287 entrées étaient enregistrées. Le lundi de la Pentecôte, la Tour vit même passer 23 202 visiteurs entre 9 heures et 23 heures.
Dés la fin de l’exposition, il installa à son sommet une station météorologique puis, en 1904 il eut l’ingénieuse idée de proposer à l’armée d’utiliser (gratuitement) le 3e étage pour y installer un émetteur de radio sans fil, invention toute nouvelle de Edouard Branly. Petit à petit, cette grande tour inutile devient indispensable et en 1909, à la fin des vingt ans de concession, il n’était plus question depuis longtemps de la démonter.

Tour Eiffel 1889, escalier

Tour Eiffel 1889

Tour Eiffel 1889, escalier

Un bout de l'escalier, à Nogent et à Levallois-Perret.


    Si la tour actuelle a été de nombreuses fois restaurées, ses rivets et ses poutres remplacées, il reste pourtant des témoignages vintage des origines. L’escalier du dernier étage à été démonté tronçonné et vendu aux enchères le 1er décembre 1983. Il en reste un bout à Levallois-Perret, 25 rue de la Gare dans la cour de l’Espace Escale, enfin un joli tronçon se trouve à Nogent-sur-Marne, pres de la halle Baltard. où des emssions de tétévision sont tournées telles que La nouvelle star.

Tour Eiffel 1889